La Mode Est Morte

Paris 2014,

Encore et toujours, ces visages lisses, ces pages vides, sans âme. La mode créative et pétillante n'est plus.

Non pas pour tuer le temps, mais pour le prendre par le bras et l'emmener avec moi,

car lui aussi s'ennuie a mourir; je dessine, je redonne vie à l’insipide.

Par mon stylo, les lignes s'accolent et s'associent pour vibrer. 

Sacralisation rituelle de ces poupées plates, de ces femmes et de ces hommes, qui soudainement fleurissent,

dans ce catalogue contre la conformité de cerveaux lavés à coups de marketing et de poses stéréotypées.

L'épanouissement de l'individu passe par la collectivité, la tribu est nécessaire au développement de nos personnalités.