Live Paintings

Saigon 2016,

De mon petit carnet à la scène.

Ces artistes qui me font vibrer et guident ma ligne m'accueillent de leur côté.

Entre leurs instruments et le public, j'étale mes toiles, et mon geste se laisse emporté par leurs mélodies.

Les peindre sur scène, avec eux, au sons de leur musique, influence mon mouvement tel une danse picturalisée.

Puis le solo, entre les arts de la scène et l'art pictural. Je ne me cache plus pour créer, le contact est direct.

Au début perturbée par les curieux essayant de discuter avec moi, je me plais à ce jeu du spectacle et de la rencontre humaine.
D'une certaine manière, imposant mon propre langage, invitant à partager ce moment intense et fébrile, où l'oeuvre prend vie.

L'énergie que je transcris n'est plus seulement la mienne, mais celle de cette unique association entre le lieu, la foule, les individus présents, la musique et moi-même.

Le contact est alors mystique et spirituel.