Live of Life

Saigon 2016,

La ville, la vie d'artiste, le spleen.

Tous les soirs, je les accompagne, je les écoute, je les observe, et je me laisse emportée par les histoires mélodiques.

La musique, la puissance créative générée par ces artistes faisant vibrer mon geste.
Le ressenti du sons importe mais également la vision de ces mouvements,

de l’intensité émergente de ce pure moment de connexion entre musiciens, artistes et public.

Un journal témoignant de leurs passages éphémères, de ces instants où ils amènent la magie sur scène, et moi qui tourbillonne avec.